Vous partez pendant 1an ?

Oui, on ne pouvait pas s’empêcher de faire cet article. Une fois que notre visa a été accepté nous avons eu 3 mois pour prévenir tous nos proches et moins proches 1 par 1. Et on peut dire leurs réactions ont été très diverses parfois encourageantes, d’autres marrantes ou encore exaspérantes. On n’a pas pu s’empêcher de vous les partager les 7 stéréotypes que nous avons remarqué :

 

Les impatients trop contents

« OOOHHH c’est GAVE bien ! J’ai toujours rêvé de faire ça un jour ! Ca va être trop bien ! Vous nous donnerez les bonnes adresses comme ça ! Vous nous enverrez des photos ! Non mieux des cartes postales ! Quoi vous faite un blog ? Mais c’est trooop géniiial ! Alors vous partez quand ? »

Dieu merci c’est la réaction de la plus part de nos proches ! Nous aussi on t’aime et on va te tenir au courant de notre aventure, d’ailleurs c’est un peu pour vous qu’on fait ce blog et on y prend un plaisir fou alors merci à vous ! Et surtout vous aussi donnez nous des nouvelles parce que vous allez terriblement nous manquer !! A très vite les copains !!

Les parents poules

« Ah c’est génial de partir mais vous partez vraiment 1 an ? Vous revenez après in ? D’ailleurs il est pour quand le billet de retour ? Ah le 15 août mais c’est super ça, ça fait pas 1 an, vous allez pas le repousser si ? Comment on va faire sans vous ? »

Je vous l’accorde la dernière réaction est une spéciale dédicace à nos parents ! Merci, nous aussi vous allez nous manquer et bien que l’expatriation est quelque chose qui nous fait rêver, ça ne sera pas pour la Nouvelle-Zélande ! Puis ne vous inquiétez pas on est équipé : Skype, Whatsapp, Messenger, … On reste connectés ! D’autant plus que 1 an ça passe vite !

Le casé blasé

« C’est génial de partir mais vous avez raison c’est maintenant qu’il faut le faire après ça sera trop tard ! Après vous aurez un emploi, des enfants, une maison. J’aimerai trop être à votre place, mais j’ai des responsabilités ! D’ailleurs j’ai failli l’être, mais c’est trop tard maintenant, j’ai 30 ans je ne peux plus faire de PVT. »

Alors là j’ai envie de dire FAUX ! On peut tout faire ! Durant nos recherches je ne vous dis pas le nombre de blogs que nous avons trouvé avec des familles qui partent faire le tour du monde. Le PVT c’est jusqu’à 30 ans mais inutile de vous préciser qu’il y a pleins d’autres dispositifs qui vous permettent de voyager !

Le gentil organisateur

« Vous partez quand ? Vous avez les billets ? Vous allez dormir où ? Vous achetez une voiture ? Vous savez qu’il faut un passeport ? Vous avez fait tous les papiers administratifs ? Vous avez prévu le parcours ? Vous passez par quelle ville ? »

Digne du GO du Club Med le gentil organisateur a déjà tout organisé. Sauf que nous on veut partir à l’aventure ! Enfin pour Sophie qui est quand même une psychorigide de l’organisation, c’est vrai qu’il y a quand même quelques outils que nous avons utilisé : un Trello pour tout planifier, beaucoup de lecture de magasines et de blogs, une carte des endroits à visiter, etc. Résultat : pour les deux premières semaines nous avons un toit le temps de faire tous les papiers administratifs et après on ira là où le vent (ou plutôt le travail) nous porte.

L’accro du shopping

« Vous prenez seulement un sac à dos chacun ?? Quoi 60 litres ? Mais ça fait combien de kilos ça 20, 30 ? Tu ne prends qu’une robe mais mon dieu comment tu vas faire ?? Et tes 40 paires de chaussures !! »

Alors là je (Sophie) remercie mes copines pour leur soutient sans faille, moi qui part déjà avec un sac de 40 litres pour seulement un week-end … Mais à une semaine du départ et après une dizaine d’essais de rangement dans mon sac, j’ai du me résoudre à laisser ma paire de chaussures préférée (en fait je les préfères toutes donc choix très difficile), ma collection d’écharpe, … Mais ne vous inquiétez pas, en Nouvelle-Zélande il y a aussi des magasins !

Le banquier comptable

« Vous partez 1 an ? Bah dis donc vous avez gagné au loto ? Ou vous avez un super héritage ? Vous partez avec combien 30 000 ou 40 00 euros chacun ? Vous allez pouvoir faire pleins d’activités ! Vous louez un appartement ou une chambre d’hôtel ? Et votre budget moyen par jour vous l’avez calculé ? »

Alors malheureusement nous n’avons toujours pas gagné au loto, ni eu d’héritage miraculeux ! Mais si vous avez une recette magique on est prenant ! Partir c’est faire un choix, faire des économies, on ne part pas avec une grande fortune 4 000€ chacun et sachant que notre but est d’améliorer notre anglais on part vraiment avec l’objectif de rencontrer du monde, d’échanger, d’apprendre de nouvelles choses. Et pour ça … quoi de mieux que de travailler ?

Le carriériste

« Vous partez 1 an ?  Mais pourquoi vous cherchez pas plutôt un « vrai » travail ? Comment vous allez faire en revenant ? Vous aurez perdu tout votre réseau ! Vous ne retrouverez jamais de travail dans votre secteur ! Vous aurez perdu toutes vos compétences ! Puis il y aura un gros trou dans votre CV ! »

C’est notre catégorie préférée et heureusement pour nous elle ne vient pas de nos proches ! Contrairement à l’Angleterre, nous savons qu’en France ce n’est pas vraiment dans les mentalités de partir à l’étranger pendant ou après ses études (et encore c’est quelque chose qui est en train de changer). Devons-nous vraiment rappeler qu’on associe souvent le tourisme au Grand Tour qui consistait à faire un grand voyage pour parfaire son éducation ? Pensez-vous vraiment qu’en partant à l’étranger on ne développe pas de compétences ? Que le fait de partir 1 an fait disparaître votre réseau ? Cette réaction nous désole et est totalement à l’opposée de ce que ce nous pensons et nous espérons bien leur prouver le contraire ! Alors futurs managers … on compte sur vous !

 

Certes ces réactions sont très stéréotypées mais ce sont tous des cas vécus. Si vous décidez de vous lancer dans l’aventure PVT attendez-vous à avoir des remarques de ce style (et encore je pense qu’on en a oublié). Au moins, toutes ces réactions nous permettent parfois de réajuster notre programme mais en étant toujours aussi sûr de notre choix !

Laisser un commentaire